Dubai Creek Harbour : Quels impacts environnementaux pour la tour la plus haute du monde ?

 

Après la construction de la Burj Khalifa, le plus haut gratte-ciel du monde sous forme de minaret qui culmine à 828 mètres, le géant de l’immobilier des Emirats Arabes Unis ne s’arrête plus : Mohamed Alabbar, Président de Emaar Properties, a annoncé la construction à Dubaï d’une tour encore plus haute que la Burj Khalifa, offrant alors « un nouvel horizon scintillant à la ville » : la Dubai Creek Harbour.

 

Dubai Creek Harbour, la tour la plus haute du monde

La hauteur exacte de la tour en forme de minaret, qui sera construite dans le secteur de la Dubaï Creek, ne sera dévoilée qu’à la fin des travaux. L’objectif est de livrer la tour avant 2020, année fixée pour l’exposition universelle de Dubaï.

De par son style néo-futuriste, c’est l’architecte hispano-suisse Santiago Calatrava Valls qui, au terme d’un concours international, s’est vu confier la conception de cette tour. Cette dernière s’inscrit dans le cadre d’un projet de développement mené par Emaar sur la Dubaï Creek, située à proximité du Ras Al Khor Wildlife Sanctuary, site protégé par la Convention de Ramsar et abritant plus de 67 espèces d’oiseaux d’eau.

De ce fait, la construction de la tour prendra en considération les caractéristiques environnementales et de développement durable, afin de devenir une référence dans le secteur de la construction durable. En outre, la tour sera dotée d’une plateforme d’observation offrant une vue sur la ville à 360°. Au total, le coût de la tour est estimé à environ 1 milliard de dollars (877 millions d’euros).

 

Les enjeux environnementaux du projet

Il est appréciable de constater qu’une réelle préoccupation envers les exigences environnementales et le développement durable ait été prise en compte pour ce projet. Cela tranche avec le fait que Dubaï soit davantage connue pour ses projets titanesques, très énergivores : des centres commerciaux totalement climatisés qui abritent des pistes de ski avec de la véritable neige, les Palm Islands qui ne sont rien d’autres que des îles totalement artificielles en sable, etc.

Les défis énergétiques de la Dubaï Creek Harbour sont à la dimension du bâtiment : gigantesques. Ainsi, aux challenges architecturaux viennent s’ajouter des problématiques environnementales. Plusieurs dispositifs ont été pensés en ce sens : La tour utilisera un système de refroidissement hautement efficace et l’eau rassemblée de ce système nettoiera la façade de la structure. L’aménagement paysager élégant et la végétation encourageront la protection solaire. Un système d’ombres intégré et des portes d’aile contribueront aussi au rendement énergétique.

Cependant, d’autres points poussent notre curiosité: Comment sera dimensionné le système de sécurité dans le cas d’un incendie? Quels sont les besoins en puissance concernant la climatisation dans un pays où la température moyenne s’élève à 27°C ? Comment gérer la grande diverstié d’utilisations, et donc de besoins, de la tour (résidences, hôtels, restaurants, etc.) et plus spécifiquement l’éclairage, point primordial pour Calatrava ? Dans la mesure où les Emirats Arabes Unis sont les détenteurs du meilleur prix pour les centrales photovoltaïques, se pose ainsi la question de déterminer si ce savoir-faire sera appliqué à cette tour ou non. Et dans un futur lointain.. comment serait faite la déconstruction ?

En tout état de cause, une chose dont nous sommes certains, est que le confort de l’occupant ne sera pas négligé. Cela se fera-t-il au détriment des exigences environnementales ?

 

Conclusion : Les enjeux des tours éco-responsables

La tour Dubai Creek Harbour est un projet ambitieux où de nombreuses questions restent ouvertes. L’enjeu est, à l’heure de la COP21, d’en faire un modèle de tour éco-responsable afin qu’elle serve de référence dans le secteur de la construction écologique.

 

Fernando PASSARELLI

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *